Vous avez perdu un proche dans un accident ?

Victime de la route

Comment se passe l'indemnisation ?

Il est toujours difficile d'aborder le douloureux problème de l'indemnisation du préjudice consécutif à la perte d'un être cher. C'est pourquoi, il est important de bien connaître vos droits. Les postes de préjudices, dans ce cas, sont les suivants :

Le préjudice moral : Pour tenter de définir l'indéfinissable préjudice moral, on peut avancer qu'il représente la souffrance liée à la conscience de la perte d'un être qu'on aimait. L'existence d'un lien de sang ou d'alliance présume le préjudice moral.

Le préjudice d’accompagnement. Il intervient lorsque le décès n’est pas immédiat et indemnise les bouleversements que supportent les proches de la victime durant la maladie traumatique jusqu’au décès.

Les frais d'obsèques : l'assureur du responsable est tenu de rembourser à la famille de la victime l'intégralité des frais d'obsèques et les dépenses de déplacement de la famille proche pour se rendre aux obsèques. La perte de revenus des proches : la réparation du dommage économique compense l'appauvrissement ou la perte de ressources qu'entraîne la disparition d'un proche.

Pour le calcul, compliqué, de ce poste de préjudice, il est indispensable de prendre conseil auprès d'un avocat.