« ZOOM » sur l'allocation adulte handicapé (A.A.H)

L’allocation adulte handicapé (A.A.H.) c’est une allocation de solidarité destinée à assurer aux personnes handicapées un minimum de ressources. Elle est financée par l’État.

Pour obtenir cette allocation adulte handicapé, il faut saisir la MDPH, la décision appartenant à la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.

Pour pouvoir en bénéficier les personnes handicapées doivent remplir plusieurs conditions liées à la gravité du handicap et au plafond de ressources.

L’allocation adulte handicapé peut compléter les autres ressources du bénéficiaire (pension d’invalidité, salaire, etc…)

1) Conditions d’attribution de l’allocation adulte handicapé (A.A.H.) :

Pour bénéficier de l’allocation adulte handicapé, le demandeur doit :

  • Résider en France ;
  • Etre de nationalité française ou ressortissant d’un pays membre de l’espace économique européen ou ressortissant d’un autre pays et en situation régulière en France ;
  • Avoir au moins 20 ans ;
  • Présenter une incapacité permanente d’au moins 80% ou entre 50% et 80%, si le demandeur est âgé de moins de 60 ans et que la CDAPH estime nécessaire d’accorder cette prestation ;
  • Ne pas pouvoir prétendre au titre d’un régime de sécurité sociale ou d’un autre régime à des prestations d’un montant au moins égal à celui de l’allocation adulte handicapé ;
  • Ne pas disposer de ressources supérieures à un plafond.

2) Quel est le montant de l’allocation adulte handicapé (A.A.H.) :

Le montant de cette prestation destinée à garantir un certain niveau de ressources à la personne handicapée varie selon les ressources déjà perçues par cette dernière et le cas échéant de son conjoint.

Le montant maximal de l’allocation adulte handicapé évolue et il est par ailleurs recalculé tous les trois mois pour les allocataires qui travaillent.

Le montant de l’allocation adulte handicapé est fixé par Décret et est revalorisé le 1er avril de chaque année.

3) Quels sont les compléments possibles à l’allocation adulte handicapé (A.A.H.) :

L’allocation adulte handicapé versée aux personnes présentant un taux d’incapacité permanente au moins égale à 80% peut être complétée par le complément de ressources (CPR) et la majoration pour la vie autonome (MVA).

Le bénéficiaire qui remplit les conditions requises pour l’octroi de ces deux avantages doit choisir de bénéficier de l’un ou de l’autre.
 

4) Quelle est la durée de versement de l’allocation adulte handicapé (A.A.H.) :

Elle est accordée pour une période au moins égale à un an et au plus égale à cinq ans et peut être renouvelée.

5) Comment demander l’allocation adulte handicapé (A.A.H.) :

La demande d’allocation adulte handicapé doit être adressée à la MDPH du lieu de résidence de l’intéressé au moyen d’un formulaire unique téléchargeable sur le site MDPH.

Si la CDPH ne s’est prononcée dans les quatre mois à compter du dépôt de la demande, le silence vaut rejet.

La MDPH se charge de transmettre ensuite le dossier à l’organisme qui versera la prestation.

HandicapCollard & Associés