Il faut débattre aussi de la justice

Une victime en attente d’indemnisation ne devrait pas se sentir abandonnée, sacrifiée, livrée par l’urgence de ses besoins au diktats des assureurs. Et l’indigence de la justice n’est pas plus supportable pour ceux qui attendent l’ordonnance d’un juge pour enfants, une décision de divorce, un jugement de prudhommes, le bon vouloir d’un juge d’instruction. Ou que la décision qui a envoyé le coupable en taule soit enfin appliqué…

Lire la suite
POUR CEUX QUI NE POURRONT PAS PARTICIPER AU GRAND DEBAT

Ils sont plus de 215.000 et ils n’iront pas débattre. Ils auraient pu sans doute apporter leur pierre à la grande rencontre nationale voulue par le président de la République. Mais ils ne le feront pas; Ils sont morts sur la route. 215.000 vies fauchées si je m’en tiens aux seules trente années où je les ai côtoyés, trente ans, depuis que j’ai décidé, à la suite de mon propre accident, de consacrer ma vie à la défense des victimes de la route.

Lire la suite