Dans le terrible accident de MILLAS, la responsabilité du médecin me semble évidente.

Le bureau d’enquête accident (BEA) vient de rendre son rapport sur l’accident d’un car scolaire à Millas qui, en 2017, avait couté la vie à quatre adolescents et blessé gravement quatorze autres enfants. Selon le BEA, le passage à niveau a parfaitement fonctionné. Seule une “défaillance” de la conductrice du bus peut expliquer pourquoi elle s’est engagée au moment où le train arrivait.

Lire la suite
TROTTINETTE, BONJOUR LES DÉGATS !

Les trottinettes doivent elles rouler sur la chaussée ou sur les trottoirs ? Qu’y a-t-il de commun entre un engin bridé à 10 km/h et un autre capable d’atteindre les 60 km/h ? Comment distinguer les trottinettes homologuées des machines importées ou « débridées » par quelques apprentis sorciers ? Personne ne s’y retrouve à commencer par les forces de l’ordre qui s’abstiennent, en dehors de tout cadre légal précis, de verbaliser.

Lire la suite
LA TRAQUE DES VICTIMES DOIT CESSER

Mais – et c’est ce qui provoque ma colère – une cour d’appel a récemment décidé que l’espionnage des victimes était une pratique recevable, un argument « légitime et proportionné » et qu’il n’y avait pas là motif à sanctionner l’atteinte à la vie privée. C’est exactement cela que les assureurs recherchent : que par lassitude, ignorance ou indifférence, certains juges baissent les bras. Que de telles décisions se multiplient et fassent jurisprudence. Que la chasse aux victimes soit enfin autorisée !

Lire la suite
Il faut débattre aussi de la justice

Une victime en attente d’indemnisation ne devrait pas se sentir abandonnée, sacrifiée, livrée par l’urgence de ses besoins au diktats des assureurs. Et l’indigence de la justice n’est pas plus supportable pour ceux qui attendent l’ordonnance d’un juge pour enfants, une décision de divorce, un jugement de prudhommes, le bon vouloir d’un juge d’instruction. Ou que la décision qui a envoyé le coupable en taule soit enfin appliqué…

Lire la suite
POUR CEUX QUI NE POURRONT PAS PARTICIPER AU GRAND DEBAT

Ils sont plus de 215.000 et ils n’iront pas débattre. Ils auraient pu sans doute apporter leur pierre à la grande rencontre nationale voulue par le président de la République. Mais ils ne le feront pas; Ils sont morts sur la route. 215.000 vies fauchées si je m’en tiens aux seules trente années où je les ai côtoyés, trente ans, depuis que j’ai décidé, à la suite de mon propre accident, de consacrer ma vie à la défense des victimes de la route.

Lire la suite
Le lendemain des gilets jaunes

Cette nuit, trois jours avant Noël, un homme est mort près de Perpignan dans la plus totale indifférence. La voiture qu’il conduisait a percuté un camion arrêté dans l’obscurité par un barrage de gilets jaunes

Cet homme revenait du travail. Il a agonisé sur la chaussé. Le chauffeur du camion est resté près de lui jusqu’à l’arrivée des secours et de la police. Les gilets jaunes ont préféré prendre la fuite.

Un homme est mort que je ne connais pas, dont je ne sais rien. Mais j’écris pour lui, pour que sa mort ne tombe pas dans cet oubli trop facile !

Lire la suite
Jehanne CollardCommentaire
Accident des Champs Elysées : il faut aider les conducteurs âgés au lieu de les stigmatiser !

Un conducteur de 92 ans a gravement blessé une jeune fille sur les Champs-Élysées à Paris. A la suite de cet accident, certaines voix se sont élevées pour réclamer un contrôle médical obligatoire des conducteurs âgés.

« Il est inutile de stigmatiser les conducteurs âgés » réagit Maître Jehanne COLLARD, avocat des victimes de la route.

Lire la suite