Collision de Millas: Des familles de victimes reçues par le préfet des Pyrénées-Orientales

INTERROGATIONS Des familles de victimes de la collision mortelle entre un car scolaire et un train le 14 décembre ont été reçues, à leur demande, mardi, par le préfet des Pyrénées-Orientales… La douleur toujours, mais aussi des questions et des critiques… Des familles de victimes de la collision mortelle entre un car scolaire et un train le 14 décembre ont été reçues mardi par le préfet des Pyrénées-Orientales et certaines se sont constituées partie civile pour avoir accès au dossier judiciaire.

Les critiques des parents de victimes seront prises en compte

Accompagné par le recteur d’académie, il a reçu « individuellement et à leur demande cinq familles endeuillées » et « leur a rappelé les efforts déployés (…) par l’ensemble des services de soins et de secours, qui ont entrepris tout leur possible pour sauver des vies », selon un communiqué de la préfecture.

Il a souligné que « l’équipe de direction, les médecins et les soignants du centre hospitalier de Perpignan avaient veillé à ce que l’information aux familles des enfants décédés se fasse de manière digne et individualisée, avec la possibilité d’un soutien psychologique immédiat ». [...]

Lire l'article complet sur 20 Minutes

Collision de Millas: la douleur toujours, des questions et des critiques

Saint-Féliu-d'Avall (France) - La douleur toujours, mais aussi des questions et des critiques: des familles de victimes de la collision mortelle entre un car scolaire et un train le 14 décembre ont été reçues mardi par le préfet des Pyrénées-Orientales et certaines se sont constituées partie civile pour avoir accès au dossier judiciaire. Accompagné par le recteur d'académie, il a reçu "individuellement et à leur demande cinq familles endeuillées" et "leur a rappelé les efforts déployés (...) par l'ensemble des services de soins et de secours, qui ont entrepris tout leur possible pour sauver des vies", selon un communiqué de la préfecture. [...]

Lire l'article complet sur l'Express

Réactions de Maître Collard dans l'Indépendant

« Bouleversé par le drame qui vient de se produire à Millas dans les Pyrénées-Orientales, j’exprime toute ma compassion et mon soutien aux familles des victimes ». Maître Jehanne Collard, avocate des victimes de la route au plan national, a très vite réagi dans un communiqué intitulé « Au nom de toutes ces victimes innocentes, je demande à l’État de réagir avec force » Lire l'article complet de L'indépendant

Les forces de l'ordre doivent de nouveau effectuer des contrôles sur les routes - Le Journal de Saône-et-Loire

Jehanne Collard estime qu’une telle mesure est actuellement inutile… « Déjà,nous savons que les conducteurs ne respectent pas les 90 km/h. Il faut que les forces de l’ordre soient de nouveau sur les routes, à faire des contrôles », souligne cette avocate,présidente d’honneur de Victimes et Citoyens contre l’insécurité routière...
Téléchargez l'article complet - Le Journal de Saône-et-Loire

MédiasCollard & Associés
Le gouvernement veut baisser de 10km/h la vitesse sur les routes de campagne - Valeurs Actuelles

"Me Jehanne Collard, ancienne présidente de la Fondation Anne Cellier pour la sécurité routière et avocate spécialisée dans la défense des victimes d'accidents de la route, qualifie ce projet de "désespérant". "Les accidents sont aujourd'hui liés à un relâchement du comportement et à une nouvelle forme de délinquance en milieu urbain depuis quelques années".... LIRE L'ARTICLE COMPLET - VALEURS ACTUELLES

MédiasCollard & Associés
[Projet Nouvelle Donne] Séance de bridge gratuite pour les patients le 19 octobre à la clinique Korian Glanum à Saint-Rémy de Provence

La clinique Korian Glanum à Saint-Rémy de Provence, partenaire de l’opération, accueillera le 19 octobre 2017 à 16h15 la première séance de bridge gratuite pour ses patients. « Nouvelle Donne » est une opération de solidarité imaginée par le cabinet, en partenariat avec la Fédération Française de Bridge qui vise à transformer le quotidien des patients des centres de rééducation grâce à l’apprentissage du bridge.

Pour en savoir plus...

 

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Une hausse de 15,4% du nombre de morts sur la route en juin 2017 !

L’observatoire interministériel de la sécurité routière a annoncé une hausse de 15,4 % du nombre de morts sur la route en juin 2017. « Cette hausse du mois de juin fait suite à 3 années consécutives d’augmentation du nombre de victimes, réagit Me Jehanne COLLARD, avocate des victimes de la route. Elle confirme surtout l’aggravation de ces 3 derniers mois (plus 10 % de victimes) . Chaque jour la vitesse, l’alcool, le téléphone au volant tuent 9 français et en blessent des centaines d’autres. Tant que les conducteurs ne percevront pas un renforcement strict des contrôles sur la route, le dérapage des comportements continuera de mutiler gravement notre pays. Il est temps que le premier gouvernement du Président Emmanuel MACRON prenne conscience de l’urgence, des souffrances et des douleurs insupportables qui se cachent derrière ces chiffres. Chaque heure dans notre pays, une famille entière est brisée par ce fléau que ce gouvernement doit éradiquer. »

Maitre Jehanne Collard jury des finalistes des Sésames de l'accessibilité positive

Mercredi 29 Mars, les finalistes des Sésames de l'accessibilité positive défendent leurs projets sur scène devant le jury, dont Maître Jehanne Collard a le plaisir de faire partie.Nous souhaitons bonne chance à tous les candidat.e.s! ?

Les sésames de Le Mouvement pour l'Accessibilité Positive l'accessibilité positive, organisés par le Conseil National Handicap l' Association des Maires d'Ile-de-France veulent promouvoir des attitudes, des bonnes pratiques et des réalisations exemplaires des communes d’Ile-de-France et ce, dans tous les domaines de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap.

Les chiffres de l’insécurité routière pour l’année 2016 sont terrifiants
accident de la route victime avocat

Les chiffres de l’insécurité routière pour l’année 2016 sont terrifiants : 57.251 accidents ont fait sur la route 3.469 morts et 72.199 blessés.

Le nombre de morts continue sa hausse inexorable, celui des blessés graves aussi. Pour la troisième année consécutive, la mort a gagné la partie.

Une telle situation ne s’était pas produite depuis 40 ans ! Ces chiffres sont d’autant plus désastreux que, par ailleurs, les véhicules sont de plus en plus sécurisés. Ceintures, airbags, aides automatiques à la conduite nous protègent. Malgré leur efficacité le carnage continue.

Car les usagers de la route sont de plus en plus irresponsables. Il faudrait davantage de contrôles sur les routes et des peines moins symboliques contre les chauffards dans les tribunaux.

Va-t-on continuer à fermer les yeux devant la vitesse, l’alcool, la drogue et le téléphone au volant pour ne pas fâcher l’électeur ? Doit-on accepter toutes ces vies brisées ou mutilées parce que les conducteurs seraient intouchables ? Hélas, alors que des milliers de vies sont en jeu, je n’entends, à droite comme à gauche, aucune proposition des candidats à la présidence de la République rappelle Jehanne Collard.

Le préjudice de vie abrégé

Le Tribunal de Grande Instance de CHARTRES a alloué aux ayant droitd’une femme percuté sur un passage piéton et décédée dix jours après l’accident une somme de 25.000 Euros en réparation du pretium doloris subi par la victime.

Le Tribunal rappelle qu’il est acquis qu’un patient dans le coma, même s’il ne donne pas de signes de conscience, présente des réponses physiologiques à la douleur.

Le Tribunal ajoutant que si le plus souvent la souffrance ne s’exprime pas, il n’en reste pas moins que la douleur existe et qu’elle constitue un préjudice indemnisable au titre du pretium doloris.

Le Tribunal consacre ainsi ce poste de préjudice très souvent décrié par les assureurs.

Petit déjeuner débat avec le Syndicat des Equipements routiers

Le 11 Octobre, le Cabinet Jehanne COLLARD et associés a participé à unpetit déjeuner-débat organisé par le Syndicat des Equipements Routiers à l’occasion du lancement de son livre blanc « Sécurité routière : 10 propositions pour 2017 ».

L’objectif de cette mâtinée était d'échanger et partager les points de vue sur les enjeux de la sécurité routière dans la perspective de l’élection présidentielle de 2017.

Il est en effet essentiel de préciser que les équipements de la route sont au cœur de la sécurité routière.

La sécurité routière reste un sujet de préoccupation majeur pour les Français et le SER sait qu’il ne doit pas être oublié des débats publics.

C’est en ces termes que Jean-Bernard Conrad, Président du Syndicat des Equipements de la Route, a rappelé les objectifs du livre blanc que le SER vient de publier.

Au cours d’une matinée d’échanges et de débats, le SER a souhaité partager ses constats et ses 10 propositions avec l’ensemble des acteurs mobilisés pour la sécurité routière. A cette occasion, 10 experts issus du milieu institutionnel, associatif, médical ou juridique, dont notre cabinet, sont venus apporter leur éclairage et leur expérience sur les 4 thématiques de la matinée : la politique d’entretien, les Séniors, la route intelligente et la révision nécessaire des statistiques d’accidentalité. Les intervenants ont notamment pointé l’urgence de se préoccuper de l’état de la route et de ses équipements afin de garantir la sécurité de tous les usagers et de mieux préparer la mobilité de demain.

Plus de 60 personnes étaient présentes à ce débat ouvert et constructif, où chacun a pu s’exprimer sur les solutions urgentes à mettre en œuvre pour diminuer l’accidentalité en France.

Fruit d’un travail collectif, le livre blanc du SER va être porté à la connaissance des candidats à l’élection présidentielle de 2017 dans les tous prochains jours.

Filatures des victimes de la route : un scandale qu'il faut interdire.

De plus en plus de compagnies d'assurances ont recours aux services de détectives privés pour suivre les victimes de la route dans le but de minimiser leur indemnisation.

C'est une abomination qu'il faut interdire . Autoriser et donner crédit à de telles pratiques c'est infliger à des victimes tétraplégiques, paraplégiques, amputées, cérébro-lésées un Traumatisme supplémentaire

A lire ici : https://www.leparisien.fr/societe/assurances-quand-les-prives-derapent-11-10-2016-6192007.php

Une indemnisation record

Le Cabinet Jehanne COLLARD vient d’obtenir une indemnisation exceptionnelle de 8 millions d'euros devant la Cour d'Appel de Versailles au profit d’une jeune victime lourdement handicapée suite à un accident de la route.Cette décision, obtenue après un long combat judiciaire, confirme l’engagement de notre cabinet aux côtés des victimes et surtout en faveur du droit des victimes.

Vous souhaitez en savoir plus sur le cabinet Collard & Associés ?

Réunion à la Chancellerie

Me Jehanne COLLARD a été conviée par Monsieur Jean-Jacques URVOAS, ministre de la justice, à participer à une réunion tendant à faire un état des lieux des réflexions en cours relatives aux infractions routières dans le projet de loi « Justice du 21ème siècle ».A cette occasion Me Jehanne COLLARD a fermement rappelé l’urgence d’une vraie politique en faveur de la sécurité routière et l’évidente nécessité de donner une vraie place aux victimes de la route.

Vous souhaitez en savoir plus sur le cabinet Collard & Associés ?